En 16 ans d'existence

212 artistes

120 mécènes

 

A chaque édition

1vernissage

700 visiteurs

(800 en 2017)

50 bénévoles

Le Peu de Jean-Mas en médium

distribué  aux Bonsonnois

en 2003
 

Création, culture et lien social

En 2003, l'artiste Jean MAS, membre de l'École de Nice et Jean-Marie AUDOLI, maire de Bonson concrétisent ensemble l'idée d'un festival où chaque habitant du village créerait son oeuvre. Puis, au fil des années, le festival n’a cessé de proposer une expérience unique, afin de reconsidérer la création en dehors des postures habituelles du milieu de l’art.
L’évènement est atypique jusque dans son mode de présentation. L’exposition prend possession du village entier, aussi bien dans des espaces convenus qu’inattendus. Faisant appel à tous les modes d’expression, de l’art monumental à la performance, donnant à voir les productions d’artistes émergents comme celles de créateurs confirmés, le Festival du Peu représente aujourd’hui une proposition unique dans le paysage artistique de la Côte d’Azur. L’esprit festif des Bonsonnois vient compléter ce programme culturel par des repas conviviaux ouverts à tous les visiteurs de l’exposition. L’objectif de l’évènement, en plus de l’intérêt artistique, est de renforcer le lien social et de favoriser de nouvelles formes d’initiatives. Le Festival du Peu favorise la sensibilisation à l’art de toutes les générations, encourage les nouvelles idées et facilite la participation de tous. Les artistes de l’exposition sont en grande majorité originaires de la Côte d’Azur et de ses environs.

Depuis 2003, 180 artistes ont exposé au Festival du Peu.

Le Musée du Peu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l’esprit du cabinet de curiosités des XVIIe et XVIIIe siècles, la municipalité de Bonson est fière de compter le Musée du Peu dans son patrimoine récent le Musée du peu, inauguré 2012. Certaines œuvres sont visibles au détour des rues dans le village et dans les lieux d’exposition, mais l’essentiel de la collection est à découvrir au Musée du Peu, ouvert chaque année pendant le festival.
En projection :
- le film documentaire réalisé par Christian Passuello en 2003, Une Histoire de Peu, raconte la génèse du festival à Bonson, à travers le regard des habitants [www.christianpassuello.com]
- la rencontre avec le festival par UnikTV, un film de Stéphane Piernet [www.unik.tv].

La collection rassemble des œuvres d'Alexandra Allard, Ben, Frédéric Altmann, Ursus Jehn Bjarne, Isabelle Bonafoux, Laurent Bosio, Kim Boulukos, Philippe Bresson, Jack Casadamont, Véronique Champollion, Jean-Louis Charpentier, Stéphane Cipre, Pascal Claeren, Pierre Dazia, Jean Deprez, Nicole Fernandez, Catherine Fiault, Véronique Filipetti, Claude Giorgi, Alain Girelli, Jacques Godard, Denis Gridel, Jean‑Pierre Joly, Roland Kraus, Lenzi, Lodh’, Christophe Lorenzoni, Jean Mas, Bruno Mendonça, Jean-Jacques Ninon, Margaret Michel, Patrick Moya, David Perez Palancus, Gilbert Pedinielli, Richard Pellegrino, Rémy Peyranne, Marie Philip, César Piette, Francis Puivif, Patrick Schumacher, Gérard Serée, Jacques Simonelli, Sacha Sosno, Jean Thiry, Lucile Travert, Silva Usta, Françoise Vernas-Maunoury, Dominique Zoladz.

Un Peu d'inventivité et de bon goût

Les Editions du Peu sont créées en 2011 avec la publication d'un guide de recettes écrites par les Bonsonnois, témoins de cultures mêlées et signe que les traditions se transmettent avec art. Pour illustrer les écrits savoureux de ce Guide du Goût'art, le photographe Mathias Girard a pris quelques clichés authentiques et humains de ces auteurs gourmands et généreux.

 

 

 

La Cuvée du Peu est le témoin des saisons et porte en elle le temps des vendanges. Chaque année, le Festival décline la Cuvée du Peu, en trois couleurs. Si le cépage n'est pas bonsonnois, il n'est pas impossible que le Rolle, jadis répandu sur ce territoire, ne retrouve racine grâce à Pierre Salles et son club d'œnologie nommé... le Rolle de Bonson. En attendant cette renaissance viticole, il crée la Cuvée du Peu. Pour des dégustations de goût... en rosé, blanc et rouge.

L'histoire du Peu

 

 

 

 

 

 

 

 

Les centaines de Peu ainsi réalisés sont exposés au Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain de Nice en mars 2004

En 2003, l'artiste Jean Mas, membre de l'École de Nice et Jean Marie Audoli Maire de Bonson créent le Festival du P...eu qui naît de “l'art du Peu“. La lettre “P“ façonnée dans du bois est distribuée aux habitants du village : à l'école, dans les foyers, chacun décore, colle, coupe, crée son P...eu. C'est une réussite.
Les centaines de P...eu ainsi réalisés sont exposés au Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain de Nice en mars 2004. L'idée a germé, l'histoire du village a été exploitée, des liens nouveaux se sont créés.

VOIR LE FILM DOCUMENTAIRE : “Histoire de Peu“ par ChristianPassuello Génèse du festival à Bonson, à travers le regard des habitants et la rencontre avec le festival par UnikTV, un film de Stéphane Piernet [www.unik.tv].
Au fil des années, le Festival du Peu décline un thème sur lequel repose la cohérence de l'exposition. Huit lieux patrimoniaux sont aménagés pour l’occasion en salles d’exposition et des œuvres sont installées en extérieur. Assurant un accès facilité à l’art, le Festival permet également de valoriser le patrimoine : l’accrochage est réalisé dans des édifices municipaux réhabilités (chapelles, ancien presbytère).

L’esprit festif des Bonsonnois vient compléter ce programme culturel par des repas conviviaux.
L’objectif de l’évènement, en plus de l’intérêt artistique, est de renforcer le lien social et de favoriser de nouvelles formes d’initiatives. Le festival favorise la sensibilisation à l’art de toutes les générations bonsonnoises. Ainsi, qu’il s’agisse de l’organisation de l’évènement, du bénévolat de dizaines de Bonsonnois,  le Festival du Peu encourage les nouvelles idées et facilite la participation de tous.

Avec des dizaines de visiteurs par jour sur chacun des lieux d'exposition, le village de Bonson a gagné son pari : faire d'un évènement culturel de haut niveau une réussite, encourager les villageois à une expression artistique personnelle, intégrer les associations dans l'organisation complexe de cet évènement, permettre aux habitants de s'intégrer dans une culture commune et donner aux gens l'envie de rêver... un peu.

"D’azur aux monts escarpés de six coupeaux d’argent, surmontés d’une flèche tombant du même."

Le village de Bonson
www.bonson.org



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonson est situé à 35km de Nice, dans le moyen pays, Val de l’Estéron. Assis sur un éperon rocheux impressionnant, le village domine le Var à sa jonction avec la Vésubie. Le long de ce dénivelé, des restanques rythment la pente chargée d’oliviers. En 1994, un projet aux dimensions économique, sociale et touristique valorise l’oliveraie : le moulin à huile ancestral peut désormais produire une huile reconnue AOC. Vous pourrez découvrir les six chapelles - datant de l’époque médiévale jusqu’au XIXème siècle et - les places ombragées, jeux de boules et ruelles pittoresques... L’église Saint-Benoît abrite plusieurs retables dont celui de Saint Jean-Baptiste signé par Antoine Bréa, le frère du célèbre Louis Bréa. La commune est un des lieux de passage de La Route des Bréa.
Les Bonsonnois sont près de 700 et un quart de la population a moins de 20 ans : cette jeunesse favorise un dynamisme économique, social et culturel... Les expositions d’artistes Bonsonnois à l’occasion de la Fête de l’Olivier, le Printemps de la Poésie, les journées “Passeurs de Mémoire“, les cours d’œnologie permettent à la population d'évoluer avec l’art et l’art de vivre tout au long de l’année.
Depuis 2003, le village s’ouvre à la création contemporaine avec le Festival du Peu... Mais Bonson, ce n'est pas seulement cette virgule de maisons posée sur la montagne qui domine la vallée du le fleuve Var au bord duquel se situe le Gabre. Cette partie du village était, il n'y a pas si longtemps, un terrain nourricier pour les Bonsonnois. Les jardins particuliers ont laissé place à une usine au début du XXème siècle puis à celle d'EDF. Les habitants du Gabre constituent plus d'un tiers de la population bonsonnoise. 400 mètres d'altitude séparent le Gabre de la partie haute du village : c'est dans les fêtes, et les liens humains entretenus que la cohésion existe.

contacts 

asso@festivaldupeu.org
 

Mairie de Bonson 06830
tél 04 93 08 58 39

© 2019 FESTIVAL DU PEU- 17 ème - BONSON 06830 - FRANCE

  • Facebook Clean
  • White Instagram Icon
  • Twitter Clean

Du 28 juin au 21 juillet