top of page

 

LES ARTISTES 2024

 

Commissaire d'Exposition : Frédérik BRANDI

 

 

AYMERI / Peinture

 

Laurence BESSAS-JOYEUX / Sculpture pierre | bois

Magali BRAGANTI  / Céramique, installation

David DAVID / Sculpture monumentale

Frédéric FÉNOLL / Dessin encre

MANTO / performeur

 

Les MÉNADES (collectif) / Céramique, sculpture, installation

Valérie MORRAJA  / Textile, installation multi-sensorielle

PAPA DIVIN (Trésor Matameso) / Dessin BD

Christian PASSUELLO / Photographie, Réalisateur

Souheil SALAMÉ  / Cristallisations marines, installation

Benjamin WALTER / Producteur

 

EN COURS

Frédérik BRANDI, Commissaire de l'Exposition

VIVI FELICE !

« Visiteur, que tu sois dilettante ou savant, ne t’attends pas à trouver dans les œuvres présentées au fil de cette exposition une intention prétentieuse, de l’ambition ou de l’intérêt personnel, mais le jeu ingénieux de l’art, sa simple nécessité, à l’image de la vie, la vie elle-même qui est, dit-on, l’art absolu…
Originaires de France, d’Italie, du Cameroun, du Congo, d’Égypte ou d’ailleurs, les artistes fièrement rassemblés cette année autour du 21ème Festival du Peu couvrent un vaste panorama de disciplines et d’expressions. Peinture, photographie, vidéo, sculpture, dessin, bande dessinée, installation, il n’en fallait pas moins pour réagir aux bouleversements du monde contemporain et opposer au vide de l’artificiel qui viole l’intelligence une résistance faite d’énergie vitale et de force spirituelle positive, en essayant de garder les yeux grands ouverts afin de ne pas laisser les choses suivre leur cours, car c’est là que réside la vraie catastrophe. Du moulin à la chapelle en passant par la mairie, sur les murs, à travers les rues et les places du village, les artistes offrent donc des œuvres dont l’utilité première sera d’exercer nos sensibilités à la pratique du regard. Une fois ce prodige accompli, chacun reste (ou devient) libre de cultiver son art de v!vre, de faire v!vre la mémoire d’un temps lointain, de prendre de la hauteur, de contracter le temps à chaque respiration, de ralentir enfin pour v!vre l’instant présent avec intensité.
Peut-être ces quelques découvertes artistiques te seront-elles agréables, ouvrant alors un champ des possibles voisin de l’infini. Montre-toi plus humain que critique, et tes plaisirs n’en seront que plus grands. Sois heureux ! »

Frédérik Brandi


 

AYMERI
 

Né en 1965 à Yaoundé (Cameroun)

Vit et travaille à Nice (A-M)

bachbenedicte1968@gmail.com

 

Né en Afrique un jour de Noël, Aymeri Séméria s’est d’abord distingué par le sport, comme champion de kayak participant à des compétitions de haut niveau, dans plus de 50 pays. Il a ensuite mené une longue carrière de guide de rivière indépendant. Depuis toujours attiré par l’art – il avait créé son propre logo sur le thème d’une vague en fondant sa compagnie de rafting – Aymeri, dans sa situation contrainte actuelle, développe ce don artistique et souhaite le partager avec un plus grand nombre, pour montrer que l’enfermement n’est pas une fin en soi et qu’il est possible de garder un esprit libre.

 

Ses méthodes picturales sont originales et variées. Dans la série "Cart’céral", réalisée sur des cartons de récupération, il a utilisé comme point de départ un cache avec des barreaux, puis a décliné son ressenti dans la prison, au fur et à mesure des mois passés. Aymeri ressent la peinture comme une évasion de l’esprit, un moyen de transformer ses fantasmes, ses rêves et ses délires en énergie positive pour mettre à profit le meilleur de soi même et v!vre pleinement, dans le partage et l’harmonie avec la nature.

 

 

Colombe Aymeri site DSC_0512.jpg
3546.JPEG
DSC_0490 site.jpg
DSC_0516 site.jpg
DSC_0489 site.jpg

Valérie Morraja
 

Vit et travaille à Nice (A-M)
https://www.morraja.net/  
https://www.instagram.com/valerie_morraja/


Titulaire d’un DNSEP à la Villa Arson et d’une certification en génétique à l’University of British Columbia, Valérie Morraja déroule son parcours artistique dans des espaces variés, lieux privés, alternatifs et galeries. Elle participe à la direction artistique de collectifs d’artistes (studioNEX, Logoscope), organise de multiples projets de commissariat et résidence. Artiste polymorphe, sa double formation lui permet de lier art et science selon un motif complexe et original, en explorant les différents chemins d’un imaginaire empreint d’une sensibilité extrême.
Chaque élément de l’installation «Nomadic Care» a une visée éco-responsable, réparatrice et protectrice. Imaginé comme une expérience immersive curative bienveillante intemporelle, cet espace narratif dégage une odeur de Provence et d’herbe coupée, provenant à la fois du tissu teint aux herbes biologiques et d’un parfum d’ambiance composé à la main. C’est une invitation à respirer profondément, à ralentir et à v!vre le temps présent avec intensité. Le visiteur peut s’asseoir, lire le mantra, l’activer en tirant sur le noyau de prune, emporter son énergie avec lui, ressouder le visible et l’invisible…

 

Morrajavue générale site.png
fille_dos_nu_site et_volva_maj2024.jpg
anne_assise_tente site.jpg

Souheil SALAMÉ

Né en 1960 à Alexandrie (Égypte)

Vit et travaille à Peillon (A-M)

contact@souheil-salame.comhttps://souheil-salame.com/

 

La diversité de ses origines – libanaise, égyptienne, syrienne, française et anglaise – définit une identité méditerranéenne entre orient et occident. Après des études à Beyrouth, Nice (Villa Arson) et Paris, il exerce de multiples activités, reliées par une création prioritairement centrée sur son thème de prédilection, le rivage. Les "Cristallisations marines" qu’il présente sont constituées de cristaux de sel (obtenus après évaporation de l’eau de mer) et de divers débris industriels et marins ramassés lors du prélèvement. Ces œuvres visuelles et sonores inspirées des rivages méditerranéens sont réalisées à partir d’éléments matériels aussi bien qu’immatériels (nom des lieux, météo, hasards).

En dialogue avec les peintures de la chapelle Saint-Antoine honorant les cycles de la nature, ses sels fossilisés et fragments de rivages desséchés font v!vre la mémoire d’un temps lointain, d’anciennes mers aujourd’hui disparues, racines de notre monde contemporain.

Portrait Souheil.jpg
Lazaret-cadre 2014.jpg
souheil-prelevement Bruno Maffre.jpg
Pointe des Hospices 2020.jpg

Tyr Liban 2001 / Pointe des Hospices 2020 / Lazaret 2014 / Prélèvement © Photo Bruno Maffre

Plan accès 2024 OK.jpg
Plan parcours expo 2024.jpg
Liste der artistes site.jpg
bottom of page